VIDÉOS LIVRES VULGARISATION AGRICOLE AGRICULTURE DURABLE
Vidéos

Pour visualiser et télécharger gratuitement les vidéos ci-dessous en différentes langues, visitez Access Agriculture.
Access Agriculture permet à ceux avec une connexion internet lente à accéder aux fichiers vidéo et audio.


La lutte intÉgrÉe contre les mouches des fruits (13:00)Apprenez comment les mouches des fruits vivent, comment détecter leur présence et comment les contrôler.
Regardez la vidéo ›
La collecte de fruits tombÉs contre les mouches des fruits (13:00)Une des meilleures pratiques pour lutter contre les mouches des fruits est de détruire tous les fruits tombés dans votre verger.
Regardez la vidéo ›
Tuer des mouches des fruits avec des appÂts (12:20)Il existe différents types de mouches des fruits, mais toutes sont attirées par les appâts qui sont riches en protéines et en sucre.
Regardez la vidéo ›
Le piÉgeage de masse des mouches des fruits (13:00)Les mouches des fruits mâles sont attirées par une odeur des mouches femelles . Cette odeur est appelée phéromone.
Regardez la vidéo ›
Les fourmis tisserandes luttent contre les mouches des fruits (11:00)Les fourmis tisserandes protègent en permanence leurs arbres hôtes pour éloigner tous les intrus, y compris des mouches des fruits.
Regardez la vidéo ›
Encourager des fourmis tisserandes dans votre verger (13:00)Apprenons comment les fourmis tisserandes vivent, comment les encourager dans vos vergers pour lutter les mouches des fruits et comment réduire leur nuisance.
Regardez la vidéo ›
Gagner plus d'argent avec les oignons (11:00)Des stratégies pour les producteurs d'oignons pour gagner plus d'argent.
Regardez la vidéo ›
La pÉpiniÈre d'oignon (13:00)En faisant une pépinière, il est plus facile d'arroser et de protéger vos plantules.
Regardez la vidéo ›
Installer un champ d'oignon (11:40)Apprenez comment choisir un champ convenable, préparer les planches et repiquer adéquatement les plantules.
Regardez la vidéo ›
Comment rendre le sol fertile pour l'oignon (11:15)Des paysans qui utilisent des engrais souvent gaspillent beaucoup d'argent et peuvent même voir leurs oignons pourrir pendant le stockage.
Regardez la vidéo ›
La gestion des maladies de l'oignon (11:15)Différentes maladies de l'oignon présentent différents symptômes, mais la plupart d'elles peuvent être gérées de la même façon.
Regardez la vidéo ›
RÉcolte et stockage des oignons (14:25)Pour obtenir un meilleur prix, attendez que le prix monte. Donc il faut éviter que vos oignons pourrissent pendant le stockage.
Regardez la vidéo ›
GARDER LE LAIT PROPRE ET FRAIS (12:00)Des éleveurs Fulani nous montrent comment produire du lait propre et frais.
Regardez la vidéo ›
TRANSPORT DU LAIT AU CENTRE DE COLLECTE (13:00)Collecter le lait dans un village et le transportent rapidement à un centre de collecte de lait.
Regardez la vidéo ›
GESTION DE TIQUES DES BOVINS (12:40)Apprenons les dommages que les tiques causent au bétail, le mode de vie des tiques et les façons de les combattre.
Regardez la vidéo ›
PRODUIRE DU LAIT SANS ANTIBIOTIQUES (8:30)Les antibiotiques devraient être seulement administrés pour traiter certaines maladies et avec précaution.
Regardez la vidéo ›
DU LAIT PUR EST DU BON LAIT (7:50)Apprenez pourquoi il est important de vendre du lait qui n'est pas frelaté.
Regardez la vidéo ›
BANDES D'HERBE CONTRE L'EROSION DU SOL (12:20)Comment réduire l'érosion du sol sur des pentes en plantant des bandes d'herbe le long des contours.
Regardez la vidéo ›
CULTIVER LE MANIOC SUR DES TERRES INCLINÉES (15:00)Des paysans au Thaïlande et au Vietnam nous montrent comment réduire l'érosion et assurer la santé de nos sols.
Regardez la vidéo ›
TRANSFORMER DU PIMENT EN POUDRE (10:30)La transformation du piment en poudre est une activité rentable qui ne vous prend pas trop de temps. Des entrepreneurs ruraux et urbaines nous montrent comment faire pour obtenir un produit qui ne change pas, qui est de la même qualité, du même goût, de la même couleur et qui est bien présenté.
Regardez la vidéo ›
SÉCHAGE DES PIMENTS AU SOLEIL (11:35)Accélérez le séchage des aliments de façon hygiénique, en utilisant un séchoir solaire qui utilise la chaleur du soleil.
Regardez la vidéo ›
GÉRER DES NÉMATODES DANS LE MARAÎCHAGE (15:42)Les nématodes sont des petits vers très redoutables qui vivent dans le sol et dans les racines de nombreuses cultures et mauvaises herbes. Les nématodes sont plus faciles à prévenir que de contrôler. Le secret est de: cultiver des plantules sains ; détruire toutes les sources de nématodes dans et autour de votre champ de légumes ; faire une rotation avec des cultures qui sont résistantes aux nématodes ; et éviter d'introduire des nématodes venant des autres champs. Des producteurs au sud Bénin nous montrent comment lutter contre les nématodes.
Regardez la vidéo ›
DES FILETS ANTI-INSECTES (11:35)Des filets anti-insectes aident à protéger les pépinières des chèvres, des poulets, des escargots et des ravageurs.
Regardez la vidéo ›
LA PéPINIÈRE DE PIMENT (14:30)Des maraichers Béninois nous apprennent à faire une pépinière de piment qui donne des plantules solides et saines.
Regardez la vidéo ›
Le repiquage du piment (11:35)Donnez à vos plantules une transition douce de la pépinière au champ pour augmenter vos chances d'obtenir une bonne récolte.
Regardez la vidéo ›
SéLECTIONNER DES VARIéTéS DE RIZ (20:00)Les principes et les étapes de la sélection variétale participative.
Regardez la vidéo ›
CULTIVER DU MANIOC SUR DES SOLS PAUVRES (17 :50)Des agriculteurs en Côte d'Ivoire montrent comment ils améliorent la production de manioc tout en restaurant la fertilité des sols. Il y a 5 choses à faire : l'utilisation de variétés améliorées résistantes au virus de la mosaïque du manioc; l'application de matières organiques ; l'application de petites doses d'engrais minéraux ; la culture de légumineuses entre le manioc ; et la plantation du manioc en lignes, en laissant suffisamment d'espace entre les lignes.
Regardez la vidéo ›
LES FEMMES et la LA VULGARISATION (15:30)La production alimentaire dans les champs des femmes peut facilement croitre de 30% si nous accordons une attention aux aspects genre lorsque nous traitons de ces quatre sujets : Demande en formation et appui conseils ; Curricula et méthodes de vulgarisation ; Accès à la terre, aux intrants et au crédit ; et Accès aux marchés.
Regardez la vidéo ›
LA GESTION INTéGRéE DE LA FERTILITé DU SOL (22:00)La gestion intégrée de la fertilité du sol peut aider les gouvernements à économiser de l'argent. Mieux, il est crucial d'aider les agriculteurs à parvenir à une autosuffisance alimentaire, non seulement pour les générations actuelles mais également pour celles à venir. Cette vidéo s'adresse aux universités et aux agences de développement, en présentant des exemples de l'Afrique de l'Ouest, Centrale et Orientale.
Regardez la vidéo ›
L'IRRIGATION GOUTTE À GOUTTE POUR LA TOMATE (14:24)Des groupes d'agriculteurs et des particuliers au Burkina Faso expliquent les avantages et les défis d'un système d'irrigation goutte à goutte, à faible coût, et montrent comment un tel système est mis en place. Une innovation sociale concernant la gestion de la matière organique y est incluse.
Regardez la vidéo ›
LA BIOLOGIE DU STRIGA (08:56)Un des principaux parasites est le striga, une mauvaise herbe qui suce le jus et les nutriments des plantes de céréales comme le mil, le sorgho et le maïs et qui cause des pertes enormes en rendement. En fait, une seule plante de striga peut produire des centaines de milliers de graines. Les graines sont si minuscules que la plupart des paysans ne savent pas qu’il s’agit de graines. Elles ressemblent plutôt à de la poussière noire. Mais ne vous laissez pas tromper.
Regardez la vidéo ›
Lutte INTéGRéE CONTRE LE STRIGA (08:32)Le striga cause plus de dégâts aux cultures sur les sols pauvres, donc il faut gérer les deux problèmes ensemble. Dans cette vidéo, nous allons apprendre pourquoi il est important de combiner au moins trois options de lutte pour réduire le striga et avoir un bon rendement.
Regardez la vidéo ›
LA MICRO DOSE (09:40)Pour résoudre les problèmes de la pauvre fertilité du sol et lutter contre le striga avec des moyens limités, certaines producteurs de Niger font la micro dose. Comparativement à l'application à la volée, l'apport localisé de la micro dose demande moins de fumier, de compost ou d'engrais minéraux.
Regardez la vidéo ›
L'arrachage manuel du striga (07:46)Il est important d’arracher le striga à la main avant qu’il ne produise des graines, et se disperse et détruise la culture la saison suivante. Les paysans de la Tanzanie et du Mali joignent les mains pour réduire la corvée de l’arrachage manuel. Leur effort commun les aide aussi à éviter la dissémination des graines de striga aux champs voisins.
Regardez la vidéo ›
PARLONS D'ARGENT (06:26)L’analyse économique permet aux paysans de savoir combien ils gagnent ou combien ils perdent lorsqu’ils passent d’une technologie à une autre, ou lorsqu’ils passent d’une pratique à une autre. Ceci lui permet de prendre une décision pour l’année à venir sur la pratique qu’il veut tester dans son propre champ.
Regardez la vidéo ›
DU COMPOST CONTRE LE STRIGA (10:15)Le compost est plus puissant que le fumier. Ce qui est moins connu est que les micro-organismes dans le compost attaquent les graines de striga dans le sol. Le compost réduit aussi l'émergence du striga et diminue son effet négative sur les cultures de céréale.
Regardez la vidéo ›
CULTIVER LIGNE PAR LIGNE (9:10)Les agriculteurs du nord du Nigeria changent la façon dont ils intercalent leurs sorgho et mil avec le niébé. En semant les deux cultures à plus haute densité et dans des lignes séparées, et en appliquant un peu d'engrais organiques et minéral, ils récoltent plus et réduisent les dommages causés par le striga, une mauvaise herbe parasitaire.
Regardez la vidéo ›
Animaux, arbres et cultures (12:19)Dans des zones semi-arides de l'Afrique de l'Ouest des producteurs et des éleveurs nous expliquent pourquoi et comment les arbres et le bétail jouent un rôle essentiel pour obtenir des terres et cultures productives.
Regardez la vidéo ›
STOCKAGE DES SEMENCES DE NIéBé (12:00)Il y a deux défis majeurs pour maintenir la qualité des semences de légumineuses. D'abord, les semences perdent facilement leur capacité de germer. Ensuite, nous ne sommes pas les seuls à aimer les légumineuses. écoutons des paysan du nord du Ghana.
Regardez la vidéo ›
RéUSSIR AVEC DES SEMENCES (10:53)Lors des visites hebdomadaires et avec l'appui de leur vulgarisateur, un champ école paysan en Tanzanie apprend comment tester des variétés de sorgho pour leur tolérance au striga et pour leur comportement sous des différentes pratiques.
Regardez la vidéo ›
LE PLACEMENT PROFOND D'URéE (11:50)Lorsque l'urée est appliqué dans la lame d'eau, il se dissout facilement et deux sur trois sacs d'urée appliqué échappent à la plante du riz. En plaçant des super granules, l'azote est libérée lentement et reste dans le sol, à proximité des racines des plantes où elle est absorbée plus efficacement.
Regardez la vidéo ›
NOURRIR LES POISSONS (9:55)Qu'est-ce que c'est le plancton, et pourquoi est-il important de stimuler la croissance du plancton? Des agriculteurs expérimentés de Bangladesh expliquent comment ils gèrent la qualité de l'eau dans les rizières entre deux saisons de culture, et pourquoi cela est crucial pour produire des poissons.
Regardez la vidéo ›
La prÉparation du sol pour le riz (10:22) Comment la préparation du terrain et la gestion de l'eau affectent-elles la croissance des plantes, la gestion des mauvaises herbes et le rendement du riz ? Et pourquoi est-il nécessaire de bien niveler le champ pour obtenir une meilleure efficacité des engrais ?
Pour avoir des réponses à toutes ces questions, regardez la vidéo ›
LA PéPINIÈRE de riz (17:48) Dans cette vidéo, nous allons découvrir comment on prépare une pépinière. L'installation d'une bonne pépinière vous permet d'avoir des plantules en bonne santé, et ainsi votre riz démarrera la campagne en pleine forme. Suivons cela étape par étape.
Regardez la vidéo ›
LE REPIQUAGE DU RIZ (14:15) « Les rendements sont plus élevés lorsque le riz est repiqué. Les rendements issus du semis à la volée représentent le tiers de ceux du riz repiqué. »
Regardez la vidéo ›
ContrÔle des mauvaises herbes en riziculture (16:15) Un bon contrôle des mauvaises herbes peut augmenter le rendement de 50 %. Il est donc important de lui accorder une attention particulière. Dans cette vidéo, nous allons apprendre comment contrôler de façon efficiente les mauvaises herbes.
Regardez la vidéo ›
GÉrer LA FERTILITé DU SOL pour le riz (18:48) Dans cette vidéo, nous apprendrons tout sur les nutriments, sur la structure du sol, sur la matière organique et sur les moyens de maintenir la fertilité du sol. Tout cela vous permettra de continuer à labourer votre terre et à produire des cultures saines.
Regardez la vidéo ›
LES SEMENCES TACHETéES SONT DES SEMENCES MALADES (07:52) Les semences de moindre qualité qui causent de nombreux problèmes sont principalement constituées de semences décolorées et tachetées. Ces semences ne peuvent pas être éliminées par vannage ou flottation. Elles ne peuvent être triées que manuellement. En regardant cette vidéo, vous allez comprendre une des étapes de production et d'utilisation de semences saines.
Regardez la vidéo ›
Le triage par flottation (07:00) Pourquoi ne pas essayer cette nouvelle technique de flottation de la semence avant le semis… “Lorsque les paysans sortent leurs semences des magasins de stockage et ouvrent le couvercle des conteneurs, ils peuvent y trouver des insectes volants. Pour vérifier si les semences ont été attaquées, le paysan doit prendre un échantillon de semences dans sa main et regarder attentivement si elles ont des trous. Les insectes mangent l'endosperme, l'intérieur de la graine - c'est pourquoi ces graines deviennent légères et flottent facilement sur l'eau. ”
Regardez la vidéo ›
Le bon sÉchage des semences (06:45) Les paysans rencontrent de grandes difficultés lorsqu'ils sèchent les semences car elles absorbent l'humidité du sol. Par conséquent, la qualité de la semence se détériore, et on ne peut pas obtenir une bonne récolte avec des semences de mauvaise qualité. écoutons certaines des expériences des paysans du village de Maria, qui ont eux-mêmes résolu ce problème. Ils ne sont maintenant plus préoccupés par le séchage des semences, même pendant la saison des pluies.
Regardez la vidéo ›
La prÉservation de la semence (07:17) Motivées par leur quotidien difficile, les femmes du village de Maria ont mis au point des techniques très efficaces de conservation des semences. Profitons du savoir de ces femmes novatrices …
Regardez la vidéo ›
AMéLIORer LA QUALITé DU RIZ (14:04) “…la culture de la qualité est primordiale si nous voulons repousser l'invasion sur nos marchés du riz à faible coût ; si elle n'est pas au rendez-vous, personne n'achètera notre riz que ce soit nos mères ou les consommateurs d'autres pays d'Afrique. Nous nous devons d'être compétitifs et développer un avantage compétitif dont la qualité est l'élément le plus important. Et elle est à notre portée. ”
Regardez la vidéo ›
TIREr PROFIT DU RIZ éTUVé (12:35) Bien que le riz possède d'importantes qualités nutritionnelles, il en perd une grande partie lors du processus de transformation. Ce qui se traduit par la pauvre qualité du riz mis sur le marché. Dans cette vidéo, nous allons apprendre les procédés d'étuvage du riz, un moyen d'améliorer la qualité du riz en traitant le paddy avec de l'eau chaude et de la vapeur.
Il faut étuver le riz pour plusieurs bonnes raisons ; le marché du riz de qualité s'accroît, les vendeurs d'aliments et les restaurateurs commencent à utiliser le riz étuvé parce qu'il est déjà propre et facile à préparer, enfin l'avantage principal de l'étuvage est qu'il limite la perte de nutriments
Regardez la vidéo ›